Mais quels mots curieux !!

Chat endormi
Pour ce nouvel article, j’ai voulu mettre en avant quelques mots plutôt étonnants à l’origine
toujours intéressante. Bien entendu, latin et grec restent prépondérants lorsqu’il s’agit de
comprendre le choix de tel ou tel mot...

Bonne (re)découverte !


Borborygme

Ce nom masculin sonne étrangement à l'instar de ce qu'il désigne puisqu'on l'utilise pour
évoquer un gargouillement dû à notre intestin (ou notre estomac) ou des propos inintelligibles,
incompréhensibles...
Il est décliné du grec borborugmos (bruit sourd, murmure).

Cloaque

Cet endroit ou cette chose peu recommandable (peu propre) est dérivé du latin cloaca
(égout).
À noter que chez de nombreux animaux (oiseaux, reptiles...), il désigne l'orifice commun des
voies intestinale, urinaire et génitale.

Gaudriole

Utilisé autrefois, le verbe « gaudir » signifiait se moquer ou se réjouir.
Dérivé, la gaudriole fait désormais allusion à l'amour physique, le libertinage ou à une
grivoiserie

Presbyte

Ce défaut de la vue de près est lié à une faiblesse du cristallin.
Il est directement dérivé du grec presbutês (personne âgée) contrairement à « myope » issu
du latin myops (avoir la vue basse).

Dingo

C'est un chien sauvage d'Australie ou mot utilisé pour qualifier quelqu'un de fou. Il est
emprunté à l'anglais qui lui-même se serait servi chez les aborigènes.

Argon

Ce gaz dit « rare », contenu dans l'atmosphère, a une particularité étonnante : on ne le
retrouve dans aucune molécule !
L'origine grecque argos (inactif) trouve alors tout son sens.

Fin article
Publié : 6 avril 2014  Par : Pascal