Publié : 22 janvier 2012  Par : Pascal  

Pourquoi faire relire sa lettre de motivation ?

Quels avantages tirer d'une tierce personne pour une lettre de motivation ?
La lettre de motivation reste de nos jours le deuxième élément clé (après le C.V.) dans
une recherche d’emploi. Malgré une tendance actuelle à favoriser la focalisation sur le
C.V. par rapport au reste, les éléments que le recruteur pourra trouver dans le courrier
d’accompagnement très personnalisé restent cruciaux et souvent déterminants.
Faire relire ses arguments par une autre personne relève de questions de fond comme
de forme.

Présenter un français impeccable, mais surtout sans erreur

La cohérence et la fluidité d’un courrier sont difficiles à obtenir puisqu’ils dépendent de
nombreux paramètres : aisance lors de la rédaction, connaissances des règles d’écriture,
manque de motivation profonde qui peut transparaitre, etc.

Autant vous pouvez montrer un langage moins parfait lors d’un entretien, autant votre
courrier de candidature doit lui être exempt de fautes d’orthographe et de français de façon
générale.

Vous n’êtes pas Baudelaire et le recruteur ne peut vous en tenir rigueur, mais une seule
faute d’orthographe, qui l'irritera, peut vous barrer la route vers l’entretien.

Connaitre l’impression générale qui s'en dégage

Vous avez l’impression que votre lettre est bien tournée et vous positionne d’une manière
optimale.

Une personne extérieure qui souhaite prendre des risques en vous engageant décortiquera
chacune de vos phrases (il y a un enjeu de taille) et saura déterminer si votre motivation est à
la hauteur de ce qu’il attend.

Une lettre sobre mais positive, avenante mais à l'ego contrôlé, tout cela reste bien difficile
à juger quand on est le propre auteur de lignes qui n’autorisent pas une grande marge de
manœuvre.

Les formules de politesse et la présentation, sources de bien des questions…

Cela rentre également dans le cadre d’une vérification par une personne neutre qui pourra
vous alerter sur des aspects purement formels et qui peuvent heurter le chargé de
recrutement.

Faire confirmer l’adéquation entre votre C.V. et vos arguments

Là aussi, votre lettre de motivation devra compléter l’image donnée par votre C.V., mais
surtout renforcer la cohérence de votre parcours.

Le cadre de rédaction de celle-ci étant assez rigide (on n’écrit pas à un proche, mais à un
organisme bien précis), il faut s’assurer qu’elle complète sans paraphraser et enrichit sans
alourdir.

C’est un exercice toujours délicat, puisqu'il faut en même temps adapter le courrier aux
exigences du poste convoité.

Vous faire conseiller sur un autre type de présentation

Toutes les personnes ayant déjà eu à postuler connaissent la règle du « vous, je, nous ».
Certains candidats préfèrent, et c’est tout à leur honneur, sortir de ce cadre plutôt classique
pour en adopter un autre.

Qu’importe le moyen, seul le but est à atteindre. Convaincre peut passer par d’autres
idées qu’il vous sera bénéfique de confirmer par une tierce personne.


Et quelle que soit votre problématique en matière de rédaction, votre écrivain public pourra
vous apporter des solutions adaptées et rapides.
Fin article